FAMILLE-MA VILLE - ALENTOUR ET FLEURS

CHEZ MAMIE JEANNE

posté le 27-08-2009 à 16:28:25

LES FROMAGES DE CHEUX NOUS

LE LIVAROT OU COLONEL


Le Livarot est un fromage au lait de vache, à pâte molle et croûte lavée, de couleur rougeâtre, d'une teneur en matière grasse d'un minimum de 40%.
Toujours de forme cylindrique, il est fabriqué en quatre dimensions et son poids varie de 350 à 500 g.

Il est entouré de 3 à 5 lanières appelées "laîches" jadis en bois de saule, aujourd'hui en roseau ou en papier, d'où son surnom de "colonel". Il est présenté indifféremment nu ou dans une boîte en bois.



Le Livarot est l'un des fromages les plus anciens de Normandie et tire son nom de la ville de Livarot, au coeur du Pays d'Auge.

En 1693, l'intendant Pommereu de la Bretesche le cite comme étant de consommation courante à Paris.
Thomas Corneille en fait état dans son Dictionnaire Universel Géographique et Historique, édité en 1708, mais c'est au XIXè siècle que le Livarot connaît son plus grand développement.

A cette époque, c'est le fromage le plus consommé de toute la Normandie.
Il est toujours fabriqué dans sa région d'origine, le Pays d'Auge, et sa zone de production est limitée à quelques cantons des départements du Calvados et de l'Orne.

 


 
 
posté le 27-08-2009 à 16:37:20

LES FROMAGES DE CHEUX NOUS

LE PONT  L'EVEQUE

  L'origine du Pont l'Évêque

 

  Avant la naissance du Pont-l'Évêque

La production de fromage est attestée en Normandie dès le 10ème siècle ; le fromage est alors utilisé comme dîme. A cette époque, l'élevage de vaches, de brebis et de chèvres est extensif et cantonné dans les vastes forêts normandes. Un siècle plus tard, au 11ème siècle, la Normandie est une terre marécageuse et forestière. La faible surface en herbages, une population nombreuse expliquent les difficultés d'approvisionnement des abbayes et seigneureries. Celles-ci importent alors des fromages à pâte dure et de gros formats, d'Angleterre, entre Southampton et Barfleur.

  La naissance du Pont-l'Évêque

Moule à fromage en céramique representant la monnaie anglaise "Angelot"

Le Pont-l'Évêque apparaît au 12ème siècle. Ce fromage à pâte molle aurait été créé par des moines cisterciens, installés à l'Ouest de Caen. Il était connu sous le nom d'angelot. En 1225, Guillaume de Lorris, dans le Roman de la rose, écrit : " Les bonnes tables étaient toujours garnies au dessert de fromages angelots ". Ce terme d'angelots (qui par la suite désigna aussi d'autres fromages normands) vient du nom d'une pièce de monnaie. Ce fromage servait alors de moyen d'échange et de rémunération … et d'impôt !
 


Commentaires

 

1. marietta  le 29-08-2009 à 08:34:02  (site)

Bonjour Mamie Jeanne , je vois que tu aime le fromage de ma région , je suis trés heureuse de passer te faire une visite , ton blog est tres beau ...je suis depuis peu sur ce site et ne connais pas beaucoup , j'ai tout de méme espoir de connaitre des bons amis et amies ...Je te souhaite une belle journée , bise a+++marietta

 
 
 
posté le 27-08-2009 à 16:44:36

LES FROMAGES DE CHEUX NOUS

LE NEUFCHATEL       son

Histoire

Les défenseurs de ce fromage affirment haut et fort qu'il est le plus vieux fromage normand. Ils se basent sur un texte de 1035 et qui évoque la production de fromages dans la région de Neufchâtel-en-Bray. En fait, il ne naît "officiellement" qu'en 1543, dans les comptes de l'Abbaye de Saint-Amand de Rouen où un fromage apparaît explicitement et pour la première fois sous le nom de Neufchâtel. Il est probable que dès cette époque l'affinage était mené comme aujourd'hui dans des caves de la région naturellement riches en penicillium candidum.

On sait aussi qu'il a eu très tôt plusieurs formes au gré des modes, et des moules dont disposaient les producteurs. La légende veut ainsi que la forme du coeur soit due aux paysannes normandes désireuses de montrer leurs sentiments aux soldats anglais de passage lors des différentes campagnes qui émaillent le moyen-âge.

C'est au XIXème siècle que la production du neufchâtel va subir un fort développement. Comme un écho à la légende de la rencontre Napoléon III / Camembert, NapoléonIII, alors premier consul, aurait reçu en hommage un panier de fromages normands où figurait en bonne place un neufchâtel. C'est dans ce siècle que sa renommée atteint son apogée et qu'il est reconnu comme l'un des meilleurs fromages français. Peu-à-peu, cependant sa production va baisser, et plus particulièrement après la deuxième guerre mondiale. Les producteurs et les lois du marché en sont en partie responsables puisque la production de fromage devient moins intéressante à cette époque que la vente directe du lait à de grandes coopératives.

Cependant depuis 1958, il existe pour défendre cette tradition fromagère un syndicat de Défense du Label de Qualité du Neufchâtel. C'est grâce à lui notamment qu'il obtient son AOC en 1969.

 


 
 
posté le 27-08-2009 à 17:03:31

LES FROMAGES DE CHEUX NOUS

ET QUELS FROMAGES DE CHEVRES

Cet élevage de quarante chèvres de race alpine se situe dans un hameau de la commune de Montchamp (Calvados). A la Saffrie, quelques maisons orientées plein sud s’agglutinent au pied d’un vallon connu pour sa bruyère. Ce n’est pas très difficile de trouver la chèvrerie, elle est au centre du village.

 


Commentaires

 

1. DisneyGirlEtoile  le 27-08-2009 à 19:31:58  (site)

Bonsoir, je passe te remercier de ton com et te souhaiter une bonne soirée bises Esther

Photobucket

2. DisneyGirlEtoile  le 28-08-2009 à 12:55:36  (site)

Coucou, je passe te souhaiter une merveilleuse journée de vendredi, plein de gros bisous Esther

Photobucket

 
 
 
posté le 28-08-2009 à 22:34:29

AUTRE BLOG A MOI

mon autre blog : mamy14

 


Commentaires

 

1. DisneyGirlEtoile  le 29-08-2009 à 18:06:30  (site)

Coucou, comment vas-tu? Je te souhaite une bonne soirée et un bon weekend bises Esther

Photobucket

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
CATHEDRALE DE BAYEUX